http://vap.inet2.orgJE  SUIS  CHARLIE1489 marsemail:wembleyfraggle@vap.inet2.org
 
 
 

La Gazette du Fêlé

       N°2 - Juillet 2004

 
 
 
EDITO
Enfin ! Après des mois d'attente, le deuxième numéro de la Gazette du Fêlé paraît !  Avec toujours plus de rubriques, ce magazine officiel, approuvé par le ministère des voitures à pédales, informe avec exactitudes ses lecteurs des dernières nouveautés technologiques concernant les voitures à pédales. Cette fois-ci, Rita Skeeter à interviewé le Père Fouras, qui vous révèle les secrets de Fort Boyard et des ses clefs.
Faute de temps et d'un petit problème technique, les premières images tant inatendues de la superproduction Michelinveral : Dodoche Vap's (titre provisoirement définitif), ne sont pas dans ce numéro, mais seront peut être bien dans le prochain.

 


 
Copyright. Toute reproduction, même entièrement complète, est formellement conseillée.
Il est strictement interdit d'impimer ce document sous peine d'impression.
En vue des nombreuses tentatives (vaines) de pire ratage du premier numéro de la Gazette du Fêlé (certaines personnes ont essayé de ne pas le lire entièrement, l'une d'elles est morte de rire et l'autre s'est décrochée la machoire), des dispositions vont être prises : toute tentative de pire ratage sera passible de poursuite en Dodoche.


SOMMAIRE
 

News
L'interview de Rita Skeeter
Les voitures mythiques
Les secrets de la Dodoche
Le courier
Dans le prochain numéro
 


NEWS

 
 
 
 


Un nouveau site Web : celui de Grattez Dédé, de la Barque à Se et du Biniou


A l'heure actuelle ce site n'existe plus, il a été retiré à peu près au moment où Palpatine a pris le contrôle de la galaxie, et n'est jamais réapparu.



 
Le film des saisons 2003-2004 est en préparation, avec des effets spaciaux à couper le souffle !
Il sera bourré de trucs époutoufflants et de babiolles complètement farfelues

Ce film sera distribué par Minchelinversal               

  



L'interview de Rita Skeater

Le Père Fouras

Les révélations les plus surprenantes depuis le crash de roswell...
Le père fouras, personnage mytholigique, a accepté d'accorder une interview à Rita Skeeter.

Rita Skeeter : Vous devez être très organisé pour vous y retrouver dans toutes ces clefs

Le père Fouras : Le fort est un vrai bordel, je suis toujours en train de chercher mes clefs.

Rita Skeeter : Ca dois être agréable de travailler entouré de la mer, et ca dois être reposant, non?

Le père Fouras : C'est un boulot difficile, et très prenant, ca fais des années que je n'ai même plus le temps d'aller chez le coiffeur.
Je dois me relever la nuit pour aller cacher les clefs. J'ai de plus en plus de mal à trouver de bonnes cachettes, mais il y en a qui ne sont pas encore découvertes. Depuis le début, par exemple je cache souvent une clef sur le toit de la tour.
 

Rita Skeeter : Vous tenez à garder votre bureau dans la tour, pourquoi ? 

Le père Fouras : Parce que, tous les jours, par la fenêtre de mon bureau, juste en face, on voit Michel Béllier en train de travailler, il dessine des cartes postales de Fort Boyard à longueur de journée.
Alors pendant que les autres cherchent les clefs a l'interieur du fort, je prend ma longue vue et je regarde les dessins de Michel.
Il dessine de mieux en mieux,
sur ses cartes postales, le fort ne ressemble plus à une casserole comme à ses débuts.


Les jours férié, je dois surveiller le fort, parce que des fois, il y a des prisonniers de l'Ile de Ré qui y entrent, par un tunnel qui arrive sous les catacombes.
En fait le fort a été construit là exprès, car le tunnel existe depuis des siècles, alors ils ont construit le fort pour que les prisonniers qui empruntent le tunnel ne puissent pas s'évader.
Je vois souvent les Daltons. Ils sont assez comiques, c'est toujours Averell qui sort en premier (Joe le fait passer devant au cas où il y aurais un tigre juste derrière la trappe) 

Rita Skeeter : Vous devez chercher très longtemps pour trouver à chaque fois de nouvelles énigmes ? 

Le père Fouras : Non non, pas du tout, je fais simplement venir une palette de Carambars chaque semaine...
Je me demande qui peux bien les écrire, ca c'est un des grands mystères que, je crois, personne n'arrivera à résoudre. 

Rita Skeeter : Mr Fouras, comment en êtes vous venus aux voitures à pédales ? 

Le père Fouras : Ah ah , et bien voilà...
Il faisait très beau ce  matin là.
J'étais dans la tour, en train d'ouvrir une palette de carambars pour préparer l'émission du samedi suivant...
La journée à commencé comme ca...
Puis la Boule est venue me voir, avec son gong. Je l'ai entendu venir, car il ne se déplace jamais sans son gong, il a peur qu'on le lui pique.
Mais il n'a pas assez de place pour monter l'escalier de la tour avec, alors il tape partout. Il a failli le foutre à l'eau à ce moment là. Puis, dans la panique il s'est rattrapé à la tour, qui s'est mise à pencher dangereusement au dessus de l'eau, mais bon ça c'est une autre histoire.
Quand il est arrivé dans la tour, il a ouvert la porte et comme la fenêtre d'en face étais ouverte, ca a fais un courant d'air terrible, et toutes mes blaques de Carambars, soigneusement triées par ordre alphabétique en partant de la fin (c'est important), se sont envolées.
Alors je me suis énervé, j'ai pris le gong et je l'ai jeté par la fenêtre, dans l'eau.
La Boule n'a pas hésité une seconde, il a plongé pour aller le chercher, mais il a oublié qu'il ne savait pas nager, alors j'ai dû sauter à mon tour.
Le courant nous a emporté jusqu'à l'Ile d'Aix.
La Boule était furax, il avait peur que le gong rouille avec l'eau de mer.
Arrivés sur l'Ile d'Aix, nous avons loué des vélos (car la Boule ne voulais pas marcher avec le gong car il aurait été obligé de le faire rouler, et ça abîme les côtés...)
Mais en vélo, ce n'était pas pratique non plus.
Le pire, c'est que je n'avais sur moi qu'un billet de 325 frs que m'avait donné un candidat de la semaine précédente, qui voulait à tout prix emmener une clef en souvenir.
Alors je sors mon billet, et comme le gars qui louait les vélos n'avait pas de monnaie, ils nous a dit : " Vous n'avez qu'à en faire pendant 24 heures, comme ça vous en aurez pour votre argent !"
Alors j'ai dit que si on louait les vélos aussi longtemps, il pouvait bien nous faire un prix.
Le gars nous a alors grâcieusement offert une minute de location supplémentaire à la fin des 24 heures.
Nous n'avions que 50 mètres à faire entre le lieu de location des vélos et le port, d'ou nous devions prendre un bateau pour rejoindre le Fort, mais comme nous avions loué les vélos pendant 24 heures et une minute, nous avons fait le tour de l'ile, en empruntant tous les petits sentiers.
Mais avec le gong, ce n'était pas pratique du tout, nous devions le tenir en pédalant, et il est très lourd.
Enfin nous avons réussi à pédaler pendant 24 heures, et une minute. La minute supplémentaire a failli nous faire rater le bateau, car la Boule voulait encore faire une fois le tour de l'île.
Le bateau nous a rammené au Fort, mais dans le coup, la Boule n'avais pas pensé à me dire ce pourquoi il etait venu dans la tour ce jour là.
Alors la semaine suivante, il a recommencé.
Cette fois ci, c'est lui qui a fait tomber le gong à l'eau en montant l'escalier.
Quand nous sommes arrivés sur l'ile d'Aix, j'ai tout de suite dit que nous n'avions pas de quoi louer des vélos, en esperant que la Boule ne bronche pas trop en apprenant qu'il devrait rouler le gong sur 50 mètres jusqu'au port.
Mais le gars qui louait les vélos nous a reconnu, et il nous a dis que notre petite virée en vélo autour de l'île lui avais beaucoup plû, et qu'il nous offrait la location cette fois-ci, minute supplémentaire comprise.
Pendant 14 semaines de suite, la Boule a essayé de monter dans la tour pour me dire quelque chose, et à chaque fois, le gong est tombé à l'eau et le courant nous a transporté sur l'île d'Aix, et  chaque fois, le gars des vélos nous offrait la location.
Il nous gardais même des vélos de côté, et il a quelque fois fait pencher l'île pour que nous ayons une descente, mais ça faisait aussi des côtes...
Et une côte en vélo c'est déjà dur, mais alors avec un gong géant, je vous dis pas...
Mais nous avions amélioré les vélo en les soudant ensemble ...
Alors cest maintenant devenu une tradition. Tous les dimanche apres midi, la boule essaye de monter a la tour et le gong tombe à l'eau...
La boule était venu dans la tour pour essayer de me dire qu'il y avait des fêlés qui faisaient des courses de voitures à pédales de 24 heures et une minute, non mais franchement, quelle idée !...

Rita Skeeter




Les voitures mythiques

 

Rentrapied

Gilles Laroze a eu un jour une idée géniale :
Réunir des champions du  100 mètres dans un club de voitures à pédales.


 Chacun des pilotes de cette voiture coure le 100 mètre en moins de 10 minutes. Au début, n'ayant pas de voiture à pédales, ils se sont entraînés sur un Bobsleig, et ont même participé aux jeux olympiques de Calgary.

Ils disposaient à ce moment d'une voiture mais il leur a été interdit par le Comité Olympique de l'utiliser pour descendre les pistes de Bobsloog.





Leur voiture s'appele la "Cool BABA"


Dans le prochain numéro , nous vous présenterons la deuxième voiture de cette équipe : Rentre en plan.


 
 
             Les secrets de la Dodoche


La direction
La Dodoche n'est pas équipée de système de direction manuel à main.
Pour tourner, il suffit de se trouver à côté d'un autre voiture, côté intérieur du virage, et l'autre voiture nous fait tourner. Ceci offre plusieurs avantages : de la ferraille en moins donc gain de poids, et le parallélisme ne se dérègle pas.

 
Hercule Danslemur, reporter technique.


  


Le courier des lecteurs
Ecrivez-vous ! Tous vos couriers figureront dans les prochains numéros !

 
 
 Je suis allé à St Gauburge, près d'Ivugivik, au Québec, pour voir la course. Seulement, je n'ai jamais réussi à trouver le lieu de rendez-vous (Entre la statue de Peter Pan et celle de Jacques Talbo, près de la cabine téléphonique rouge entre le marché couvert vert et l'aquarium géant, devant la mairie)
Alfred Ekilométpourien

Je n'ai jamais vu de moyen de transport aussi époustoufflant
Nicolas Hublot

Nous recherchons 4 jantes de 500 en pâte à modeler
Wallace  et Gromit


Vous avez fait une erreur dans le numéro 15 de la Gazette du fêlé, tous vos plans sur l'épure de Janteau sont à l'envers, la voiture recule quand on essaie de tourner, et votre générateur de fusion ne fonctionne pas, non de Zeus !
Doc Emmet Brown
 (nous avons retrouvé ce courrier qui nous avais été adressé an 1885, plié en 4 dans une vieille armoire déglinguée)


Dans le prochain numéro

  (à paraître dès qu'il sera écrit)
 
     L'interview de Michel Fêlé
     Voitures mythiques : Rentreenplan
     Une nouvelle rubrique surprise