http://vap.inet2.orgJE  SUIS  CHARLIE1325 marsemail:wembleyfraggle@vap.inet2.org
2019201820172016201520142013201220112010
2009200820072006200520042003200220012000
1999199819971996199519941993199219911990
19891988198719861985198419831982
CoursesBrèvesCircuitsVidéosPhotos en 3DChampionnats
Villers cotterets
Dimanche 12 Juin 2016
InfosCircuit en reliefBrève de course
Brève de Villers cotterêts (modifiée le 16/06/16)


La course de Villers Cotterêts s'est déroulée dans une autre dimension. Une dimension non seulement faite d'un circuit, de pilotes et de voitures à pédales, mais surtout de spectateurs fêlés. Une averse a attiré les spectateurs, qui se sont précipités pour assister aux présentations sous la pluie. Du coup, les présentations ont commencé.

Les équipes des voitures à pédales se demandaient ce qui se passait.

Réveillées par le bruit des spectateurs marchant dans les flaques d'eau, les sardines sont rapidement sorties de leur boîte, un mammouth est venu du pôle nord, une araignée d'espèce africaine (bleue à pattes rouges) et une vache sont venues voir.
Des animaux d'origines multiples étaient présents.

Un rominet a même bravé la pluie, et le père noêl et le petit prince se sont déplacés en personne.

A peine quelques mètres après le départ, le canoé de pocahontas s'est réfugiée dans son stand : "il y avait trop d'eau sur la route, j'ai eu peur", a déclaré le pilote.

Une course où on a vu spiderman prendre son temps.
La voiture la plus lente de la course fut les rapides sardines !

Les plus normaux ont sans doute été les fous du volant : ils étaient fous, risquant le tonneau a chaque virage, normal quoi !

Ce fut un voyage dans une contrée dont la seule frontière est notre imagination, on se serait cru au cinéma, assis dans nos voitures et regardant les spectateurs faire les pitres.

Ce fut une course des plus étranges.
Certains spectateurs étaient fêlés. Ca valait le déplacement. Epoustoufflant (avec deux f). C'est comme s'ils lébéraient d'un coup une énergie étouffée.

Une course interminable de 2h30 qui s'est finie trop vite pour qu'on comprenne.

On retournera voir ces spectateurs fêlés dans deux ans, ou pas.




Avec l'actualité, on comprend mieux pourquoi les habitants de cette ville étaient fous : ils ont pu ce jour là s'amuser ouvertement.